a) Chiffres clés

1 – Population par classe d’âge en 1999

2 – Poids démographique en 1999 dans la communauté d’agglomération

3 – Depuis 1982, vieillissement de la population à Antony

4 – Pourcentage par classe d’âge qui part de la ville (1990 –1999)

5 – Type de famille

6 – Actifs et emplois sur Antony

7 – Lieu de travail des antoniens en 1999

8 – Catégorie professionnelle en 1999

9 – Revenus

10 – Mode de transport

11 – Evolution des logements d’Antony

12 – Ancienneté des logements

13 – Type de résidences principales

14 – Type d’occupation

15 – Surface résidence principale

16 – Ecoles

 

1 – Population par classe d’âge en 1999

 

Classe d’âge

Nombre

%

0 – 14

10 642

17,8

15 – 24

8 453

14,1

25 – 29

5 219

8,7

30 – 39

8 988

15,0

40 – 59

15 201

25,4

60 – 75

7524

12,6

+ 75

3822

6,4

2 – Poids démographique en 1999 dans la communauté d’agglomération

 

Antony Chatenay-
Malabry
Plessis-
Robinson
Sceaux Bourg-la-
reine
Verrières le Buisson Wissous

59 855

30 621

21 618

19 494

18 251

15 923

5 160

35 %

18 %

12,6

11,4

10, 7

9,3

3

Total : 170 922

3 – Depuis 1982, vieillissement de la population à Antony

 

Répartition par classe d’âge

1982

1990

1999

0 –19

26,0

24,9

24,0

20 – 39

34,7

34,2

31,7

40 – 59

24,8

23,9

25,4

60 +

14,4

17,0

19,0

Solde migratoire entre 1968 – 1999 : – 13 117

Mais augmentation de la population : + 3 217 (en raison des naissances : 880 en moyenne pour 380 décès par an)

1990 –1999 : 24 485 nouveaux habitants soit 40,9 % de la population total (26 958 départs)

4 – Pourcentage par classe d’âge qui part de la ville (1990 –1999)

 

Classe d’âge

% des partants

Total

0 – 14

52 ,5

10 642

15 – 24

43,4

8 453

25 – 29

69,7

5 219

30 – 39

64,0

8 988

40 – 59

29,2

15 201

60 +

12,2

11 346

Total

41,2

59 849

Les jeunes partent. Les vieux restent.

5 – Type de famille

 

Année % célibataire % couple % couple avec
1-2 enfants
% couple3 £ enfants Total ménage
1982

21,0

31,2

38,8

9

19 714

1999

30,3

31,1

30,7

7.9

23 342

Baissent des couples avec enfants et augmentation des célibataires.

Besoins de + de logements (+18,4) pour loger la même population.

Socio-économique

6 – Actifs et emplois sur Antony

 

Antony

1982

1990

1999

Hauts-de-Seine

Population totale

57 540

(-5,1 %) 54 610

(+9,6 %) 59 855

Actif

26 267

(+5,8 %) 27 793

(+0,9 %) 28 040

% actifs de la pop. totale

47,9

48,2

46,8

50,8

Emplois à Antony

17 260

19 159

% des actifs d’Antony

62

68

Chômeurs

1 781

(+4,7 %) 1 865

(18,6 %) 2 216

% chômeurs des actifs

6,8

6,7

7,9

10,1

1990-1999 : augmentation de la population, baisse en % des actifs, augmentation des chômeurs.

7 – Lieu de travail des antoniens en 1999

 

25763

Les salariés d’Antony
21 571

Antony : 18,8 %

en baisse (-26,3 %) depuis 10 ans.

22,4 %

4 832

Paris : 25 %

8,5 %

Hauts-de-Seine : 21,5 %

12,8 %

Essonne + Val de Marne : 24,5 %

33,3 %

Autres : 10,2 %

23,0 %

8 – Catégorie professionnelle en 1999

 

Catégorie

%

Artisans – commerçants

4,2

Cadres – ingénieurs

33,0

Niveau technicien

26,1

Employés – ouvriers

36,7

Ce que cache le diagnostique : depuis 1982, les employés et techniciens sont remplacés progressivement par des cadres. Les 2 premières catégories n’ont plus les moyens de rester dans leur ville. Dans le diagnostique, la catégorie employés – ouvriers a été scindée en 2 pour pouvoir affirmé que la catégorie catégorie cadres –ingénieurs est majoritaire : exemple de manipulation des chiffres.

9 – Revenus

 

Foyers

Nbr foyer fiscaux

Revenus nets imposables

imposés

(72,5 %) 23 033

29 057

salaire net : 41 500

non imposés

(27,5 %) 8 720

6 281

Total

31 753

22 802

Moyenne des imposés en France : environ 50 %

1999 : 19 159 emplois (pour 21 571 salariés) dont 83,4 % Tertiaire, 3,5 % Construction, 12,9 % IndustriesService aux entreprises : 5 656 emplois (22%) ; Education/santé/action sociale : 4 972 (19%)

Commerces : 3 152 (12%) ; Administration : 2838 (11%)

10 – Mode de transport

 

Mode

A pied uniquement

2 roues uniquement

Voiture

Transport en commun

Plusieurs transports

Pas de transport

% des 28040 actifs d’antony

4,2

1,9

42,1

31,9

9,3

2,4

11 – Evolution des logements d’Antony

 

type logements

1968

1975

1982

1990

1999

Résidence principales

16311

(94,6 %)

19157

(94,6 %)

19886

(91,7 %)

21500

(92,1 %)

23342

(92 %)

Logements vacants

696

(4,0 %)

926

(4,6 %)

1528

(7 %)

1410

(6 %)

1621

(6,4 %)

Résidences secondaires

229

(1,4 %)

170

(0,8 %)

267

(1,3 %)

427

(1,9 %)

418

(1,6 %)

total

17236

20253

(+17,5)

(431/an)

21681
(+7,1)

(204/an)

23337
(+7,6)

(207/an)

25381

(+8,8

(227/an)

Logements construits  

343/an

367/an

321/an

12 – Ancienneté des logements

 

En 1999 Avant 1915 1915 -1948 1949 -1967 1968-1981 1982 – 1989 1990 -1999
Total logements

sur L=25381

515

2 %

3169

12,5 %

9731

38,3 %

5914

23,4 %

2748

10,8 %

3304

13 %

HLM

sur H=4704

12

0,3 %

30

0,7 %

2298

48,9 %

1646

35 %

627

13,2 %

91

1,9 %

Rapport H/L

18,5

2,3 %

1 %

23,6 %

27,8 %

22,8 %

2,8 %

Gros effort de logements collectifs après 1949. 85,5 % des logements construits après 1948.

Depuis 10 ans, arrêt quasi total construction HLM au profit des logements de standing.

Conséquence politique d’après ce que peut en penser P. Devedjian :

Départ des jeunes et des familles à faible revenu (plutôt à gauche – bien que que ce ne soit pas toujours vrai) qui ne peuvent pas se loger dans les nouveaux logements.

Construction progressive d’un ghetto riche (plutôt à droite) où les plus modestes sont marginalisés et même expulsés hors de la ville (destruction HLM avant reconstruction préalable).

13 – Type de résidences principales

 

Maison

Immeuble

Immeuble HLM

Divers

1999 : 23 342

7952

34,1 %

10 326

44,3 %

4 704

20,1

360

1,5 %

En 2003, il reste 4092 HLM : 608 logements ont été supprimés. Les HLM ne représentent plus que 16 % des logements.

14 – Type d’occupation

 

Propriétaire

Location

Location HLM

Divers

Logé gratuit

1999 : 23 342

12250

52,5 %

5358

23 %

4704

20,1

214

0,9

816

3,5

Obligation légale : 20 % (23 342 + n logements construit depuis 1999) > 4668 -> manque 576 logements

Si l’on prend 20 % du total des logements : il manque 985 logements.

2000 – 2004 : 60 HLM construits

2004 – 2006 : 200 HLM prévus (Croix de Berny + Noyer Doré) + 80 en projet sur terrains CEMAGREF)

Soit 48 HLM/an pour une moyenne de 320 logements construits/an : 0,15 % -> plannification insuffisante pour atteintre les 20 %.

Projet ZAC Croix de Berny : 109 HLM. 2400 HLM à réhabilité. 125 HLM à détruire et reconstruire.

15 – Surface résidence principale

 

Surface s

Total

23 342

15-29 ans

30-39 ans

40-49 ans

50-59 ans

60-74 ans

+ 75 ans

s <40m2

(11,2 %) 2624

41,6%

23,7%

10,2%

7,4%

9,0%

7,9%

40<s<70m2

(40 %) 9326

12,8%

23,6%

17,1%

14,2%

19,4%

12,9%

70<s<100m2

(30,5 %) 7121

3,4%

17,5%

22,4%

20,2%

23,6%

12,9%

100<s<150m2

(14,5 %) 3379

1,1%

12,2%

30,0%

26,1%

22,6%

8,0%

150m2<s

(3,8 %) 892

1,3%

7,4%

29,7%

31,4%

22,9%

7,3%

Diminution du nombre moyen d’occupants par logement : 3,24 (1968) ; 2,65 (1982) ; 2,43 (1999)

Conséquence : il faut + de logements pour loger la même population.

Argumentation du rapport pour justifier la construction de nouveaus logements : maintenir la population de la commune qui se désserre.

Stationnement

79,2 des ménages ont une voiture. 1/3 ont 2 voitures ou plus. Besoins stationnement dans le centre-ville et aux abords des gares. Pas de liaison cyclables.

16 – Ecoles

 

Evolution effectifs
1995 -2002
public + privé

Public

Privé

Maternelle + élémentaire

– 7,14 %

– 9,59 %

+ 9,29 %

Collège

+ 11,79 %

– 4,16 %

+ 15,95 %

Lycée

-21 %

-16,9 %

Baisse effectifs maternelle + élémentaire : basse taux de natalité(1,34 en 1999 à 1,23 en 2002), solde migratoire négatif (-2473 de 1990 à 19999) vieillissement de la population.

Développement du privé au détriment du public.

Prévisions 2002 – 2005 : +7,35% effectifs scolaires (augmentation des naissances depuis 2000 dans certains quartiers).

Petite enfance : 16 établissements, 605 places en 2002, 40 % des demandes refusées.