Donnons une majorité au changement !

Julien Landfried est le candidat MRC (Mouvement Républicain et Citoyen) investi par le Parti Socialiste (PS) dans la 13ème circonscription des Hauts-de-Seine (Antony, Bourg-la-Reine, Châtenay-Malabry, Sceaux) pour les élections législatives des 10 et 17 juin.

Pour visiter son site de campagne : http://www.landfried2012.fr

3 réponses à “Donnons une majorité au changement !”

  1. Lu dit :

    Jeune habitante d’Antony, je tiens à vous faire part de ma déception quant au choix de votre candidat pour les élections législatives.
    Le MRC est une formation politique absolument pas représentative des citoyens, totalement inconnue chez les personnes de ma génération et globalement rejetée par le reste de la population. Pour s’en assurer il suffisait de lire les commentaires d’internautes sur tous les sites d’information français lorsque Jean-Pierre Chevènement a annoncé sa candidature à la présidentielle il y a quelques mois, avant de la retirer piteusement. Je n’ai personnellement lu que des commentaires hostiles (même sur le site de Libé !) à un homme et un mouvement hors du temps, obsolètes et dépassés.

    Je ne remets pas en cause les compétences du candidat, compétences qu’il doit très probablement détenir, mais sa représentativité, combinée avec un choix politique des plus périlleux, si ce n’est stupide. Pourquoi, alors que François Hollande est miraculeusement arrivé en tête dans notre commune, choisir de proposer deux candidats de gauche aux législatives ?! Ne pouviez-vous pas aller au-delà de vos différences et faire front commun afin d’enfin battre la droite ? Comprenez-vous que ces divisions font le jeu de Devejian, Sénant et Cie depuis 25 ans ? Voulez-vous revivre les municipales qui ont vu élire J-Y Sénant dès le 1er tour en 2008 ?

    La gauche antonienne me semble bien inconsciente.
    Je le regrette profondément.

    Une jeune citoyenne de 18 ans.

  2. ffab dit :

    les instances du PS plébiscitent-elles l’action parlementaire de Devedjian, ou reconnaitront-elles un jour la légitimité des élus de terrain? M. Feuillade est légitime sur la circonscription pour battre la droite, pourquoi les instances du PS s’obstinent-elles à l’éparpillement sur un territoire, qui pour une fois, pourrait basculer à gauche? En tant que militante socialiste, je porterai ma voix à M. Feuillade, pour le placer en tête au 1er tour, afin qu’il soit rallié par l' »investi » au 2nd tour, pour apporter la majorité présidentielle à notre Président!!!

  3. Castor dit :

    Il y a différentes façons de donner une majorité au changement. Moi qui ne suis pas adhérent du PS, j’a voté Hollande dès le 1er tour des primaires citoyennes, j’ai fait la camapgne de François Hollande sans désemparer, alors quand je tracte pour Fabien Feuillade et Denis Peschanski et que les « gilets rouges » prétendent m’interdire d’utiliser le mot « socialiste », je pense que les donneurs de leçons et les ralliés de la dernière heure (qui sont bien souvent les mêmes) ont perdu une bonne occasion de montrer leur modestie, leur éthique et leur culture politique (mais en sont-ils pourvus ?). François Hollande ne se résume pas au socialisme, le socialisme ne se résume pas au PS, la politique ne se résume pas aux appareils parisiens. J’aurais bien volontiers laissé ce comentaire sur le blog de Landfried mais ce n’est pas prévu que les citiyens s’y expriment.

Laisser un commentaire