J-11 – Argument N° 1 – L’argent des français

Les propositions de Ségolène Royal en matière bancaire : protéger les français :
– Plafonnement et encadrement des frais bancaires
– Limiter les pénalités bancaires : agios, refus de chèques…

Le chiffre clé : lorsqu’elles refusent un chèque de 50 euros, certaines banques facturent jusqu’à 50 euros de pénalités.

Les propositions de Nicolas Sarkozy : enrichir les organismes de crédit sur le dos des plus modestes :
– Le principe du crédit revolving : réserve d’argent permanente, accessible à tout moment. Cette réserve se renouvelle en continu au fur et à mesure de vos remboursements, ce qui signifie endettement et insécurité à vie.
– La proposition de Nicolas Sarkozy : étendre le système du crédit revolving aux achats immobiliers.
Les chiffres clés : les taux de crédits revolving sont exhorbitants (de 10 à 18% en moyenne). Les crédits revolving sont responsables à eux seuls de plus de 15% des dossiers de surendettement.

Laisser un commentaire